top of page
  • Writer's picturele millionnaire invisible

Vendre des frites

Updated: Sep 19, 2020

Je me rappelle, jeune ado, j'avais lu un passage dans un livre de commerce qui m'avait marqué. Le livre disait qu'il était souvent difficile pour une entreprise d'augmenter ses profits de 15%, puisque la plupart des gestionnaires se concentraient sur les revenus. Le problème semblait par contre beaucoup plus facile si on divisait la tâche en trois, soit : 1) augmenter les ventes de 2-3%, 2) augmenter les prix de 2-3% et 3) diminuer les coûts de 2-3%. J'avais trouvé ça brillant et avais fait le calcul avec divers exemples, comme si j'opérais un stand de patates frites. Effectivement, j'ai réalisé que plusieurs petits montants peuvent faire une grande différence.

Augmentez vos ventes Il y a plusieurs façons d'augmenter les ventes d'un commerce. Vous pouvez faire du marketing, faire de plus longues heures, diversifier votre gamme ou ligne produit, offrir des promotions, ouvrir de nouvelles succursales, etc.


Que viennent faire les ventes commerciales dans un blogue de finance personnelle ? Et bien les ventes sont l'équivalent de vos sources de revenus.


Je ne suis pas du genre à parler de Warren Buffett et de ses stratégies de placement, mais j'aime beaucoup sa philosophie de vie. Sa phrase "Never Rely on a Single Source of Income" tombe à point.


On n'a pas tous la chance d'être membre de la famille Royale et toucher une rente par un fonds privé financé il y a 700 ans, mais pour M. Buffett comme pour la plupart des gens, la deuxième source de revenu est souvent un revenu de placement. Évidemment, c'est très à propos pour un blogue de finance personnelle et d'indépendance financière. Je ne veux pas prôner qu'on devrait tous avoir un deuxième emploi en soirée ou le w-e, mais il y a d'autres sources de revenus ...


Revenus de hobby. Vous faites de la peinture, des sculptures, des vêtements ou êtes habile de vos mains, alors voilà, vous pouvez avoir une autre source de revenu. C'est facile pour la construction ces temps-ci, tous ont besoin d'un jobeux, il y a même des applications comme BonAprt pour offrir vos services en ligne. De même, des plateformes comme Etsy vous permettent de vendre vos produits faits main en ligne (comme des savons !).


D'ailleurs je recommande grandement de tester vos produits en ligne sur ces plateformes avant de quitter votre emploi pour de bon... Quant à moi, hormis mes placements, j'ai comme autre source de revenu les ventes sur Kijiji. Que ce soit les bébelles que mon voisin laisse traîner ou un objet abandonné dans une ruelle, c'est parti dès que l'annonce est publiée. Comme je n'ai pas de voiture et habite le 21e arrondissement (Le Plateau), j'ai affiché mon garage en location à fort prix (avis aux intéressés, c'est toujours disponible). J'ai aussi tenté de démarrer de petites entreprises, mais celles-ci se sont plutôt avérées être des sources de dépenses. Je vous souhaite plus de succès que moi avec les startups ... Tout ça pour dire qu'il y a plusieurs sources de revenus possibles. Certaines sont passives, d'autres demandent un peu de travail, mais il y a aussi celles où on prend beaucoup de plaisir à faire.

Augmentez vos prix Pour mon stand de patates frites, cela pourrait se traduire par une légère augmentation du prix du casseau. Mais on peut aussi en passer une vite aux consommateurs en diminuant la taille du contenant. Ma blonde et moi faisons une excursion "poutine" à chaque printemps dans un casse-croûte du Québec et je peux vous confirmer que "la petite" n'a pas le même format partout (donc demandez à voir le "casseau" avant de commander !).

Pour M et Mme Tout Le Monde, l'augmentation de prix est l'équivalent de l'augmentation de salaire. Tout comme pour les contenants, on peut aussi en passer une petite vite au patron en travaillant moins pour le même salaire 🤣

On prend souvent pour acquis que notre salaire est fixe, ou augmente avec un certain pourcentage par année pour couvrir l'inflation. Hors, on acquiert de l'expérience, de la confiance, on se démarque... pourquoi ne pas renégocier et augmenter son prix, si notre valeur augmente ? Je ne dis pas de partir en guerre avec votre employeur, mais au bon moment, comme par exemple à votre revue annuelle, et comme pour toute négociation si vous avez de bonnes justifications, vous pouvez emmener le sujet sur la table...


Sinon, le changement d'emploi est aussi une autre avenue pour obtenir un meilleur prix. Plus risqué, plus stressant, c'est peut-être plus facile pour quelqu'un de F.I. de prendre ce risque, ou quelqu'un qui est vraiment sous-évalué. Par contre, faites attention, être le mieux payé de la firme n'est pas toujours une situation envieuse pendant une récession. J'en sais quelque chose 😒


Diminuez vos coûts Bien vous aurez deviné, diminuer les coûts d'opération, que ce soit une entreprise ou un budget familial, c'est du pareil au même.


Diminuer les coûts, ça peut être négocier avec son fournisseur (ou regarder le meilleur prix), ou éviter de gaspiller (que ce soit trop acheter, acheter quelque chose d'inutile ou faire une mauvaise allocation des ressources -comme le temps-, etc.).


Regarder le meilleur prix est quelque chose qui se fait bien de nos jours. On compare en ligne, it's done. On obtient le meilleur prix du bien en question en 3 secondes. Pourtant, il est quand même facile de se faire avoir. Ou bien le marchand joue sur la qualité, ou bien il utilise la tactique de "matcher le meilleur prix" qui, en bref, vise à vous donnez le meilleur prix "seulement" si vous comparez car sinon ils sont plus chers qu'ailleurs ! Ça vaut la peine de faire l'exercice de temps à autre pour savoir si on ne peut sauver quelques dizaines, voire des centaines de dollars par mois. Bell et Vidéotron sont des exemples parfaits. Mon beau-père de 88 ans passe son temps à changer de l'un à l'autre en fonction des promotions, et moi je passe mon temps à chercher ses nouveaux mots de passe qu'il oublie constamment ...


Le gaspillage est quant à lui l'équivalent de jeter son argent par les fenêtres. Un commerce ne reste pas en affaire longtemps s'il jette la moitié de ses intrants, ou s'ils restent inutilisés sur les tablettes. Pour une société, il y a plein de ratios financiers autre que les ratios de profitabilité -tel la rotation de stocks, le retour sur les actifs ou le retour sur les investissements- pour vérifier si on gère bien l'entreprise. Ces ratios n'existent malheureusement pas en finance personnelle... et ce serait souvent un désastre !


Le gaspillage de temps est aussi un gaspillage de ressource. Si vous avez 3 préposés à la réception d'une quincaillerie un vendredi soir tranquille, pas fort. Mais c'est un peu la même chose si vous passez trop de temps devant la télé. Faire le couch potato c'est bien de temps en temps, mais réparer une porte de condo qui ferme mal, c'est mieux. Beaucoup de gens dépensent pour faire faire des travaux qu'ils pourraient faire eux-mêmes. Vous vous dites que ça vous prend 3 fois plus de temps qu'un professionnel ? Ben prenez trois fois plus de temps, c'est tout. Du temps, c'est de l'argent (!), ça vous fait moins cher de l'heure que le professionnel, mais des économies directement dans vos poches.

Dans mon cas, je ne crois pas que c'est ma deuxième source de revenu qui m'a rendu F.I., ni mon salaire -même si je l'ai toujours bien négocié-, mais le contrôle de mes dépenses. Il m'aurait été très facile de dépenser. Dans ma famille, la voiture et la taille de la maison sont guises de réussite. Le jugement y est facile, tout est superficiel. J'ai été élevé avec le sentiment qu'il fallait prouver quelque chose, et ça passait nécessairement par une maison en banlieue -grosse si possible-, une voiture -deux si possible-, et deux enfants -un gars et une fille si possible. "Qu'est-ce que les gens vont penser" était une phrase préférée de ma mère. "As-tu vus sa cabane ? Lui il a réussi !" était celle de mon père. J'espère être en mesure de vous prouver deux choses. Premièrement, il n'y a pas que les 'coups' en bourse pour vous rendre financièrement indépendant, comme le voudraient certains vendeurs de rêve. Deuxièmement, vous avez tout intérêt à vous réjouir de la simplicité volontaire, de son ratio bonheur/dépenses élevé ainsi que de la paix d'esprit qui vient avec !


Bon ben moi qui ne parle jamais de Buffet, ce blogue-ci était "Buffet à volonté" !

869 views1 comment

Recent Posts

See All

1 commentaire


Jean-Sebastien Pilotte
Jean-Sebastien Pilotte
15 mars 2020

Un article brillant! Bravo!


Bien écrit et intelligent. Je vais le recommander. Un « Buffett à volonté ». J’adore!


Tu as vraiment le profil du millionnaire invisible, pas d’auto, ventes sur Kijiji, etc. ;)


Je suis en rattrapage de lecture, alors je passe à travers mes blogues préférés.


Bonne crise boursière! :)

J'aime
bottom of page