top of page
  • Writer's picturele millionnaire invisible

Les Olympiques des Finances Perso

Updated: Sep 13, 2021

Je ne sais pas si c'est le confinement, mais je commençais à manquer de sujets sur les finances personnelles. Il ne m'a fallu qu'un seul week end à rencontrer des gens, en plein milieu des olympiques, pour entendre des histoires dignes de champions olympiques ... toutes catégories.

Le Coach Olympique

Si vous voulez faire les olympiques, ça vous prend un bon entraîneur. J'ai retrouvé mon entraîneur et modèle préféré: mon beau-père !


À presque 90 ans, mon beau-père est toujours vif d'esprit. Bon sens de l'humour, ouvert, il est travaillant et doté d'un sens pratique hors du commun. Un modèle pour sa génération. Vous savez, celle qui marchait 20 miles pour aller à l'école l'hiver à -50 et qui se faisait taper sur les doigts avec une règle en bois.


Il a fait son cours classique et aurait pu devenir un prêtre. Il a choisi "l'autre" branche, celle de fonder une famille de 7 enfants (ce qui était une petite famille pour l'époque). Comme dans un épisode du Temps d'une Paix, la vie dans ce temps-là était difficile et les malheurs arrivaient un après l'autre. À une époque où il n'y avait ni crédit, ni assurance, imaginez une maison bâtie à la sueur de son front qui passe au feu ... avec la grange. Mais tout ça n'était seulement qu'une mauvaise semaine (!). Qu'est-ce qu'on fait ? On recommence à zéro, mais avec 5 enfants sur les bras, et un 6ème dans le poêle.


Mon "coach" n'a jamais lu de livre sur les finances et l'investissement. Il ne sait pas ce qu'est le mouvement FIRE, et ne comprendrait surement pas ce qu'il y a d'excitant dans le concept "travailler, épargner, investir". Pourtant, sa logique financière et budgétaire a de quoi faire rougir d'envie les meilleurs conseillers financiers certifiés. Il a effectivement "travaillé, épargné et investi" toute sa vie, mais sans se poser de question. Ce "concept" était juste normal, tout comme avoir deux ou trois sources de revenus. Il n'a jamais cherché à impressionner les voisins et, avec 7 enfants, toutes dépenses devaient être essentielles et planifiées.

Retraité depuis près de 30 ans, je souris toujours quand je le vois rire des gens mal organisés qu'il appelle affectueusement "les misérables". Avec un entraîneur comme ça, n'importe qui peut faire les olympiques...

Les Perdants

Aux olympiques, il y a aussi les perdants. J'en ai rencontré un justement en fin de semaine, le voisin de mon "coach".


Le rêve du voisin était de s'acheter une Cadillac. Il a travaillé presque toute sa vie, 40 heures par semaine, à l'hôpital avec comme seul but en tête, s'acheter un 'char de riche'. Il n'a pratiquement jamais rien fait comme activité, sauf un voyage aux deux ans à Cayo Coco, toujours au même endroit, même saison, même hôtel, même chambre. J'espère qu'il avait au moins une carte de fidélité offrant le 10e voyage gratuit.


Enfin, arriva le jour de la retraite. La première chose qu'il a fait fut effectivement de s'acheter la Cadillac de ses rêves. Il l'a lavait chaque jour, prenait quelques détours pour aller acheter ses deux caisses de 24 hebdomadaires, histoire de montrer au village qu'il était riche 🙄 et passait le reste de la journée à regarder sa voiture lavée, stationnée devant son balcon, bière en main. Un vrai champion...


Bon, chacun ses rêves. Mais là où je veux en venir c'est qu'il disait à mon beau-père que sa voiture ne lui coûtait rien car c'était sa RREGOP qui payait sa voiture. Selon lui, comme il arrivait à joindre les deux bouts avec ses économies, son chèque de pension servait donc à payer la voiture et, selon lui, c'est comme si la voiture se payait toute seule... et misère ! La Cadillac est finalement à vendre depuis quelques semaines. Difficile à savoir, il n'y a pas de pancarte. Le voisin a peur des qu'en-dira-t-on. Pourtant, tout le monde au village sait que son char est effectivement à vendre et parle du voisin trop orgueilleux ...

Disqualification: faux départs

Un gros week end finances perso. Une autre voisine, une autre occasion de bavasser. Réjeanne, notre championne olympique, a fait deux faux départs et est maintenant éliminée des jeux.


Premier faux départ, vivre au dessus de ses moyens. Voiture neuve aux deux ans, voyages dans le sud avec les amies dès qu'une occasion se présente, changements de déco au gré des saisons, première visite des huissiers... oops.


Réjeanne n'a rien compris de son premier faux départ. Aussitôt la faillite derrière elle, un héritage la catapulte plus loin dans ses folies. Des tatouages avec les noms de ses 3 enfants, une autre voiture neuve (plus grosse), l'achat d'une autre maison, un mariage tape-à-l'œil avec déplacement en Cadillac (tiens donc) pour les amies, une lune de miel dans le sud bien sûr, la deuxième visite du huissier...


Ma belle-sœur revenait de visiter Réjeanne ce week-end avec une amie. Elle nous a raconté que Réjeanne vit maintenant dans une maison mobile et élève des chats. Douze chats (!) un chien et deux perroquets (elle semble assez intense). Elle ne travaille pas car elle n'a pas de voiture. Belle excuse. Elle s'ennuie de son ancien train de vie, car elle n'aime pas se priver (!). Ce qui a fait tomber ma mâchoire: lorsque ma belle-sœur a voulu quitter, Réjeanne tenait absolument à la garder pour souper, alors elle a commandé du St-Hubert...

Épreuve: épaule et ... jeté

Mes beaux-frères n'arrêtent jamais. Si ce n'est pas la cabane à sucre, c'est un logement à rénover, un tracteur à réparer, une toiture à refaire, etc. Avec un parc immobilier payé pas cher parce que personne n'en veut, ils font toutes les réparations eux-mêmes et s'assurent que chaque porte soit profitable. Presque parfait à mes yeux -du point de vue finances personnelles-, ils sont malheureusement tous affectés par le trouble de la thésaurisation. Leurs logements ont tous un garage, ils possèdent deux granges, et tout est rempli d'objets devenus inutiles accumulant rouille et poussière. Des vieilles tondeuses qui pourraient, selon eux, un jour, servir pour les pièces. De vieux ski-doos et des mobilettes qui rouillent à vue d'œil, des livres et des poches de hockey qui traînent dans l'eau...


Très rapide en calcul (n'essayez pas de leur en passer une vite), toujours à l'affût de ce qui pourrait augmenter le retour sur l'investissement, ils n'hésitent pas à acheter des choses sous-évaluées quand ils voient une aubaine. Un des beaux-frères m'a déjà dit: - Beau frère: tu vois, cette moto-là, je l'ai payée juste $1,000. Elle en vaut $3,000.

- Millionnaire invisible: ben, elle vaut $3,000 si tu la revends, pas si tu la laisse dépérir dans la grange (!)

- Beau frère: (menton qui touche à terre... puis un sourire qui apparaît tranquillement...).


Mon beau-frère avait vu la lumière ce jour-là. Il s'est rendu compte que tous les "achats-aubaines" qu'il avait faits n'en étaient pas au final car il n'a jamais rien revendu. Honnête avec lui-même, il m'a tout simplement avouer qu'il est incapable de jeter quoi que ce soit. Il est comfortable avec cette accumulation de biens, cela le sécurise. Finalement, la seule chose qu'il est capable de jeter ... c'est l'argent par les fenêtres !

Médaille de bronze Bon, le temps est venu de distribuer les médailles olympiques... et comme c'est moi qui écris le blogue, je m'accorde les trois médailles 😁 Petite ballade samedi au marché Jean-Talon. On y allait pour quelques saucisses de la Boucherie du Marché pendant qu'on avait une voiture. Mais quand des paniers de légumes "moches" sont à $1.00, on en profite... on a rempli le coffre du char. Rien de mieux que des zucchinis et des piments un peu trop mûrs sur le bbq... ça nous a fait des repas pour les deux prochaines semaines (!) et quelques conserves. La catégorie "bouffe" est un excellent endroit pour commencer à mettre son budget en ordre ou faire des économies. Comme on mange tous les jours, l'occasion d'économiser se présente ... tous les jours.


Que ce soit 1) faire une liste d'épicerie, 2) courir les rabais grâce à la circulaire en ligne ou ReeBee, 3) acheter à l'avance ou en plus grande quantité quand les prix sont bons, 4) couper dans les restos/cuisiner, 5) éviter le gaspillage etc. Les occasions et les stratégies ne manquent pas. Vous voulez la médaille de bronze, commencez par ici !

Médaille d'Argent Vous le savez déjà, on n'a pas de voiture. Comment fait-on notre épicerie sans voiture ? Réponse ici. Samedi matin, je vais chercher la voiture pour le w-e. Lorsque le jeune commis a regardé le contrat de location en ligne, je l'ai vu penser très fort juste par la façon dont il fronçait les sourcils. En s'excusant, il est allé voir le gérant...


... le jeune employé, qui venait de commencer, ne comprenait pas le montant si peu élevé de ma facture. Je payais moins pour le w-e que certains payent pour la journée par les temps qui courent tellement la demande est élevée par rapport à l'offre. Ce que le jeune ne sait pas, c'est qu'on loue nos voitures plus d'un an à l'avance à travers le site web. En ce moment, on a des réservations jusqu'en mai 2022.


Vous vous dites que vous ne savez pas ce que vous allez faire le mois prochain et ne pouvez donc pas planifier une voiture ? Qu'à cela ne tienne, réservez à l'avance. Si vous ne pensez pas sortir de Montréal le temps venu (ou si vous n'êtes tout simplement pas capable...), alors vous n'avez qu'à canceller votre réservation, sans frais. Vous pensez que le prix sera meilleur dans 6 mois ? Alors refaite votre réservation et cancellez l'ancienne, sans frais. Avec cette stratégie, vous ne craindrez plus l'effet des vacances de la construction sur les prix...


Pour la stratégie voiture, ce n'est ni moins qu'une médaille d'argent pour mon budget. Nous ne nous privons pas, il n'y a pas de voiture qui dort inutilement dans la rue ou dans le garage, on maximise son utilisation. Résultat, probablement $1.2 millions sur 25 ans. Médaille d'Or ! Samedi soir, bbq chez des amis qui viennent d'acheter une maison en banlieue (ainsi qu'une voiture, un chien, une tondeuse, un aménagement paysager, un drain français, une nouvelle cuisine, une terrasse, et bien des projets........ 😅 ).

Une conversation de Montréalais à d'anciens Montréalais ("ben oui, La Poule Mouillée est toujours ouverte, ben oui Romados est vraiment fermé..."), le sujet a vite tourné sur leurs amis qui venaient de déménager en Espagne. Leurs amis, d'origine européenne, avaient un condo entièrement payé à Montréal qu'ils ont vendu peu après le début de la pandémie. Avec les profits du condo compte tenu la hausse récente, ils ont acheté un condo "cash" au sud de Barcelone...


Comme on n'a pas de voiture, les gens pensent souvent que c'est parce qu'on n'a pas les moyens. C'était donc vraiment comique de voir nos nouveaux amis nous expliquer les bases des finances perso et comment ne pas avoir d'hypothèque devait être libérateur. - Nos amis: "Imaginez tout ce que vous pourriez faire si vous n'aviez pas d'hypothèque, vous seriez libre de faire tout ce que vous voulez quand vous voulez...". - Millionnaire Invisible: "Ben oui hein, j'imagine..."...


C'est vraiment ça ma médaille d'or des finances perso. Ne plus avoir d'hypothèque. Ne plus avoir d'obligations financières (à part les frais de condo, les assurances, les taxes, l'électricité, internet, ... 😄 ).


On dit souvent qu'une propriété est une épargne forcée. Mais se forcer à la payer plus rapidement est vraiment "libérateur" (!). Si vous faites un budget, si vous avez des objectifs, dites vous que vos surplus budgétaires peuvent facilement aller dans cette catégorie. Vous aurez encore plus plus de surplus en retour... un jour.


Bref, c'est la médaille d'or de mon parcours.

Cérémonie Olympique C'est la fin des jeux. Il y a eu des gagnants et des perdants. Des records ont été brisé et il y a eu des disqualifications. On peut faire beaucoup de parallèle avec les finances perso, mais le meilleur lien qu'on peut faire c'est que pour plusieurs athlètes, la fin des jeux veut dire se préparer pour les prochains ! Alors soyez des athlètes olympiques des finances perso. Je ne vous encourage pas à prendre des raccourcis pour améliorer vos performances comme certains (n'allez pas voler une banque !), mais commencez par vous trouver un coach ou un modèle à suivre. C'est le temps de battre des records, entraînez-vous ! * merci à certains pour votre patience. Wix étant ce qu'il est, la plupart de mes abonnés ne recevaient pas un avertissement pour les nouveaux articles. Bonne nouvelle pour eux, vous pouvez maintenant lire les 6-7 derniers en rafale 🤣



825 views7 comments

Recent Posts

See All

YODO

7 commenti


le millionnaire invisible
le millionnaire invisible
11 ago 2021

Salut Mr Jack, Je vois que vous êtes "all-in" ! Avec des stimuli fiscaux et monétaires, l'inflation semble inévitable et bien sûr le marché boursier -même si très cher- semble bien positionné pour en profiter. Si les prix doubles, les ventes doubles, les profits doubles et donc la bourse double... De l'autre côté, le "tail risk", ou ce risque qu'on ne voit pas venir, pourrait être la déflation. Structurellement, avec un vieillissement de la population, des hausses de prix qu'on ne peut repasser aux clients dans une période de ralentissement post-pandémie, je considère que ce phénomène, malgré les stimuli monétaires, pourraient être possible. Dans une période de déflation, on ne veut pas avoir de dette (qui devient plus cher par le fait…

Mi piace

Mark M
Mark M
10 ago 2021

Je me cherche une compagnie de location pour faire ta stratégie car je n'ai pas de voiture comme toi et j'aurais besoin d'en louer. Je trouve que CommunAuto c'est cher. As-tu une cie de location que tu pourrais recommander ? Merci d'avance

Mi piace
MrJack Key
MrJack Key
11 ago 2021
Risposta a

il y a Turo aussi qui peut être intéressant... c'est comme Airbnb (location par des particuliers).

Mi piace

elizabeth.beland
10 ago 2021

L'histoire de Réjeanne représente tellement mon pire cauchemar de consommation! "Je n'aime pas me priver" comme justificatif, ça me semble tellement, mais tellement absurde. L'état de privation n'a souvent rien à voir avec ce que l'on consomme, et tout à voir avec notre perception. J'ai l'impression que ma famille et moi vivotons gaiement et de façon insouciante, alors que nous épargnons plus de 30% de notre salaire brut. Conduire une voiture de 6 ans plutôt que de l'année, manger mon délicieux restant en lunch plutôt que de faire livrer un Thai express au bureau, bouquiner à la bibliothèque plutôt qu'à la librairie; pour moi ce ne sont pas du tout des privations! Au final, j'ai conduit une voiture au goût…

Mi piace
le millionnaire invisible
le millionnaire invisible
11 ago 2021
Risposta a

En plein dans le mille... d'ailleurs, la "privation" mérite un blogue au complet, comme s'il fallait payer plus cher pour "en profiter" 😄

Mi piace

MrJack Key
MrJack Key
10 ago 2021

On a payé notre hypothèque de la maison précédente après 7 ans et ensuite, on a épargné en fou pendant un autre 5-6 ans. Très content, très libérateur. Mais cette année, nous avons déménagé et emprunté 75% du prix de la nouvelle maison et avons décidé d'investir le montant de la vente de l'autre maison afin de mener une expérience. Pour moi l'emprunt n'est pas une dépense, mais une allocation de capital comme une autre. Rembourser son hypothèque présentement, c'est placer du capital à environ 1.5% d'intérêts garanti et non imposable. Ça se défend et c'est une diversification tout à fait valable. Mais historiquement, c'est le choix le moins rentable­ par rapport à investir ce capital. Je suis déjà FIRE…

Mi piace
bottom of page