top of page
  • Writer's picturele millionnaire invisible

Avez-vous un tatouage ?

Selon une étude, les tatouages sont l'expression d'une vision à court terme. Et pourtant, près de 40% des Américains âgés entre 26 et 40 ans ont au moins un tatouage. Est-ce une confirmation que notre société est de plus en plus orientée vers le court terme ? Alors la question qui tue ... avez-vous un tatouage ?!?

Les tatouages japonais Fait assez cocasse, les tatouages sont très mal perçus au Japon. Les gens qui en portent évoluent surtout dans le monde criminalisé. Les gens tatoués ne peuvent pas entrer dans les 'ryokan' ou 'ofuro', ces superbes hôtels et bains publiques typiques.


Hors, peu de gens ici le savent et se font faire des tatouages "japonais" avec le rêve, un jour, de voyager au Japon ... où ils ne pourront pas entrer dans aucun de ces beaux endroits. Ironique. Ce que les gens ne savent pas non plus, c'est que les Japonais sont également orientés long terme et sont de très grands épargnants. Pas surprenant que les tatouages soient mal perçus.

On est plate

Ben oui, faut croire qu'on est plate. On n'est pas à la mode, on ne suit pas les tendances. Pas de tatouage, pas de voiture, pas de compte Instagram où on met nos photos de vacances pour montrer qu'on est "hot", etc. On ne s'affirme pas ...


Pourtant, la platitude est devenue un art de vivre ! On est devenu tendance, sans rien faire. Voyager "plate". Manger "plate". Se divertir "plate". Apparemment, cette tendance beige commence à inspirer ceux qui carburent à la stimulation ... ou qui en ont fait une "overdose". Et je peux comprendre.


Je ne suis pas devenu millionnaire en dépensant pour imiter ou impressionner des gens sur Instagram et Facebook. Selfies dans un resto branché, selfies dans des endroits de rêve, selfies à des événements à ne pas manquer, ce n'est vraiment pas mon truc. Je me dis "pôvres" gens qui ont ce genre d'amis sur leurs réseaux et qui pensent que la vie de certains est une fête en continue. Pas étonnnant que certains développent des troubles d'anxiété, ou démontrent du FOMO, tel que discuté dans un autre de mes blogues.


Mais hormis le coût du FOMO, la tendance "plate" est aussi pour mieux profiter de ce qui compte vraiment. Je ne vais pas au resto "branché" car ce n'est pas ce que je recherche. Je ne vais pas au resto pour épater mes faux amis sur mes réseaux à prendre des photos de plats que je n'apprécie peut-être même pas. Je vais au resto pour découvrir et redécouvrir des cuisines que j'aime avec des gens avec qui j'apprécie passer le moment présent.


Même chose pour les vacances et voyages. Je me dis parfois que c'est quand même dommage que certaines personnes aillent si loin pour passer leur temps sur leur iPhone à ajouter des effets ridicules sur des sefies qui le sont encore plus. En fait, j'ai comme défi pour mon prochain voyage de ne pas prendre une seule photo et profiter de ce que mon environnement a à offrir, sans passer des heures à regarder un écran tactile de 2.5"x5". De plus, pour moi, les vacances "plates" c'est essayer de vivre parmi les locaux, à leur rythme. Faire des choses simples. Quand je vois des gens prendre l'avion pour aller à l'autre bout du monde dans le but de sauter en bungee, faire du zip line, faire un tour d'hélico, ou faire de la "trail" en moto, je me dis qu'ils auraient pu tout faire ça bien plus près de la maison. Pour moi, c'est un gros voyage tape à l'oeil manqué ...


Le pire demeure dans les salles de théâtre, surtout lorsqu'il s'agit d'un spectacle d'humoriste. Regardez autour de vous quelques minutes avant qu'un spectacle commence; ce sera assurément la prise de selfies pour mettre sur Facebook. Ironiquement, vus par leurs amis sur leurs réseaux, ils donnent l'impression de sortir souvent. Mais vus par ceux qui sortent souvent, ils ont l'air de gens qui ne sortent jamais ...

Selfie le plus bizarre sur le web... ou comment ne pas profiter du moment présent

En profiter Certains vivent dans le court terme pour "en profiter". Comme si la seule façon d'en profiter était d'être déraisonnable. "Chaque chose en son temps" comme disait un de mes professeurs.


Un des articles qui m'a marqué sur la vision à court terme est celui d'un couple endetté "par-dessus la tête" de 66 ans et 75 ans. Aucun REER, aucun CELI, aucun ... placement. Le couple se justifie en disant qu'il en a "profité". Dettes de $40,000 sur leurs cartes et marges de crédit, un véhicule récréatif comme seul actif mais dont le montant du prêt s'élève à la valeur du véhicule. Que veut dire "en profiter". Il y a plein de façons d'en profiter, à tout âge. Boire de la bière la moins chère possible quand on est aux études. Voler de ses propres ailes et découvrir, disons, la gastronomie (i.e. autre chose que du Kraft Dinner !) dans la vingtaine. Faire son premier voyage, etc. Mais dépenser sans compter dans la soixantaine est un manque de vision, comme si on ne pouvait pas en profiter dans la septentaine. La définition d'en profiter pour les gens plus âgés peut se résumer à ne plus se soucier de quoi que ce soit, de regarder ses petits-enfants grandir, d'apprécier les paysages que mère nature nous donne... Si la vie est un équilibre, est-ce que ça vaut la peine d'être insouciant dans la soixantaine si on est pour en souffrir dans la septentaine ? Dépenser sans compter ne devrait pas être synonyme d'en profiter sans penser à l'avenir. Car, comme disait mon professeur, chaque chose en son temps !

La discipline et le temps, alliés du millionnaire

Comme je le dis dans la section "À Propos" de mon site, je suis devenu millionnaire sans même m'en rendre compte... ou presque. Comme quelqu'un qui s'entraîne de façon régulière, c'est la discipline et le temps qui font le travail. La discipline est de ne pas succomber aux pièges de la consommation, comme les faux rabais et/ou les faux besoins. Ne pas "succomber à la tentation" d'imiter les autres, de faire comme tout le monde, ou de laisser notre orgueil prendre le dessus. Pour le temps, on ne devient pas riche du jour au lendemain. J'ai vu trop de gens perdre des sommes considérables en tentant de faire un coup d'argent, et il y en a toujours pour me demander où ils devraient investir pour faire un bon rendement. Le temps fait bien les choses. Avec la discipline, bien gérer ses affaires devient un style de vie, une seconde nature. Avec le temps, sans trop y penser, on voit une différence qui nous aide à garder le cap, une deuxième source de revenu (ou d'économie) qui nous aide à mieux dormir la nuit.

Vision court terme et avoir le "dernier cri"

Ce que je trouve d'ironique dans la vision "court terme" c'est que tout fini par être dépassé. Le nouveau téléphone que vous achetez sera déjà vieux dans 6 mois. Ce qui est à la mode aujourd'hui ne le sera pas demain. Les tatouages, même chose. En plus, c'est permanent ! Imaginez si après avoir acheté des pantalons pattes d'éléphant à une certaine époque, vous auriez été pris pour les porter en permanence toute votre vie...


L'électronique est l'exemple parfait. Dire qu'il y a des gens qui ont attendu en ligne pendant des jours pour avoir le dernier iPhone, alors qu'un nouveau sortira quelques semaines après qu'ils aient acheté le dernier. Tout ce trouble, tout ce temps perdu, juste pour le dire à leurs "amis" via un message texte ... ce qui ne fait aucune différence pour ceux qui reçoivent le sms car ce sont les mêmes emoji pour tout le monde. Faites-vous un cadeau ... économisez $250 par an en repoussant l'achat du 'dernier' modèle d'un an ou deux.

Fashion victim ...

En espérant que vous n'avez pas de tatouage Dans tous les sens du mot. Le tatouage, c'est un peu ça. C'est dépenser pour quelque chose qu'on "veut", tout de suite, maintenant, sans prendre deux minutes pour bien réfléchir aux conséquences. Le tatouage, c'est négliger le long terme pour dire "on verra bien plus tard". C'est "en profiter" en empruntant maintenant sur son futur, sachant qu'on devra un jour ou l'autre payer beaucoup plus cher...


Je serai en vacances la semaine prochaine, donc petite pause de quelques semaines sur les articles. Je ne vais pas me faire un tatouage de l'endroit où je vais, je ne prendrai pas de photos non plus ... bon, peut-être quelques unes, mais juste pour moi :-) D'ici là économisez-bien et à bientôt !

Le plus drôle est que son tataouage a probablement coûté ce qu'il s'est fait tatouer !

661 views0 comments

Recent Posts

See All

Comments


bottom of page